Expertise

Experte en œuvres d’art et gérante fondatrice de Tempera en 2005, Patricia De Zwaef est licenciée en Histoire de l'Art de l’Université Libre de Bruxelles. Spécialisée dans la traçabilité des provenances et passionnée par les techniques d'analyses scientifiques, elle travaille depuis 13 ans pour les collectionneurs privés, corporate ainsi que pour les institutions muséales dans le cadre de missions d’estimation et d’authentification. Elle prend également part aux vetting de plusieurs foires d’art et d’antiquité. Son travail se réfère aux codes déontologiques de la profession d’expert. 

 

DOMAINES D’EXPERTISE :  

Oeuvres d'art modernes (peintures, dessins, sculptures, estampes).

SPECIALITES: 

 

1/ Les gravures du  XIXème et XXème siècles et les techniques à plats XXème (lithographies, sérigraphies)

 

2/ La traçabilité ou recherche de provenance qui renvoie à l’histoire des oeuvres, de leur naissance à leurs procédés d’acquisition, à leur circulation sur le marché de l’art au cours du XXème siècle jusqu’à leur localisation actuelle.

 

RECHERCHES ACTUELLES : la provenance des oeuvres acquises par la famille Mayrisch principalement entre 1900 et 1930 (Post-Impressionnistes, Nabis, ...). Merci de prendre contact si vous avez des informations.


Couverture photographique/examens scientifiques

Couverture photographique complète de tous les détails qui font l’ADN de l’oeuvre : en lumière visible, en lumière rasante, en fluorescence d’ultraviolets, au moyen de macrophotographies, de radiographie numérique et d'autres examens plus poussés sur demande. Cette phase est souvent réalisée en même temps qu’un constat d’état.

Dans quels cas une expertise est-elle utile ?

Dans quels cas une expertise est-elle utile ? Lors d’une succession ou d’un partage, dans le cas d’un contrat d’assurance, d’un inventaire de collections, d’une valorisation ou pour estimer les dommages après un sinistre.

 

En vue d’une acquisition, une recherche sur la provenance est indispensable dans le processus d’authentification et pour se prémunir contre les nombreux risques liés au marché de l’art (faux, demandes de restitution d’oeuvres spoliées ou restaurations dissimulées).

 

En cas de sinistre … L’essentiel des difficultés d’indemnisation que rencontrent les assurés est dû à un manque de justificatifs à fournir à leur compagnie d’assurance. L’estimation préalable permet d’éliminer ce risque

 

Lors du vetting … Dans les jours qui précèdent l'ouverture d'une foire, la commission d'admission des oeuvres ou "vetting" (chaque expert oeuvrant dans sa spécialité) parcourt les allées de celle-ci pour vérifier l'authenticité des pièces mises en vente.